Guadeloupe - Grande-Terre

Un petit tour sur Voyage Privé et hop, nous voilà reparti destination soleil, palmiers, eau turquoise et sable fin. Forcément quand tu trouve une offre à 800euros, vol + hébergement pour une semaine tu n'hésites pas longtemps. 

On a logé au village vacances Pierre et Vacances à Sainte-Anne. Les chambres sont franchement pas oufs mais l'endroit est tellement cute qu'on en oublie un peu l'absence de modernité et de rénovation des chambres. C'est pas le grand luxe certes, mais c'est très très bien pour changer d'air et se dépayser un peu. Les chambre sont dotées d'une cuisine extérieure sur la terrasse et bien que cela puisse présenter des inconvénients je trouve ça trop cool de préparer le repas et de manger face à la mer. Et puis quel bonheur de prendre son petit dej' avec l'océan et le chant des oiseaux en bruits de fond. 

Plages

L'hôtel donnant sur la plage, on avait pas bien loin à marcher pour aller se baigner mais quand les copines te donnent des tips en te donnant les plus belles plages, obligée d'y faire un tour. 

 

>> La plage de Saint-Anne : longue, animée, bordée d'un marché artisan, c'est la plage la plus touristique des alentours, pas ma pref donc. 

 

>> La plage de la Grande Hanse : on l'aperçoit depuis la route sur les hauteurs, nichée entre deux collines forestières, on peut y admirer un banc de sable en plein milieu qui sépare la rivière de la mer, à peine une dizaine de mètres de sable entre les deux paysages. Des mètres et des mètres de sable en longueur et franchement, pas dérangés par la foule du tout. 

 

>> La plage du raisin (sec, frais, jaune mon père les a tous fait avant qu'on se souvienne que c'est...) clair. Alors là si tu veux de l'eau transparente à n'en plus finir, t'as trouvé la bonne plage. Seul hic : la route derrière qui doit donner un bruit de fond un peu moins agréable. 

>> La plage du Bois Jolan : accessible à pieds de notre hôtel par le sentier du littoral, compter environ une demie heure à partir du restaurant "Le Balaou" qui fait face à la mer. On passe par une première petite plage, un spot de surf dont je ne me souviens plus le nom, où l'eau est très belle mais c'est une place de cailloux donc je vous conseille de continuer la balade jusqu'au bois Jolan. Vous y trouverez une longue étendue de sable blanc, de l'eau transparente sur des mètres et des mètres et ce à l'état complètement sauvage. 

Que faire en Guadeloupe ? 

On a décidé de louer une voiture pour le coté pratique et être plus indépendant, et puis tout le monde sait que quand tu pars en excursion avec les clubs tu paies le triple, t'écoute des trucs qui t'emmerdent toute la journée et tu as la chance de manger un repas degueu pas frais du tout. Donc on a réservé via l'hôtel une Renault Captur pour 301€ 5 jours. 

Activités culturelles & découvertes

Le temps n'étant pas au top, on se dit qu'il vaut mieux commencer par visiter les trucs où la baignade est impossible pour pas crever de chaud.

 

>> Le Jardin Botanique de Deshaies, à environ 1h30 de l'autre coté de l'île sur la Basse-Terre. On fait un peu de route mais ça nous fait voir des paysages et sur le chemin on découvre une plage immense : la plage de la Grande Hanse sur laquelle on s'arrêtera au retour. 

L'entrée du jardin est à 16euros et on peut y voir  toutes sortes de magnifiques plantes tropicales, le jardin est petit mais très bien entretenu et emménagé. Vous pouvez entrer dans la volière aux perruches et leur donner à boire une espèce de boisson laiteuse pour 50 centimes. Là, ils s'installent sur vos mains et vos bras et viennent boire à même le gobelets. C'est tellement mignon. 

>> Le village et le petit port de Saint-François : Merci Océ! On s'est baladé le long de la plage, petit village de pêcheur, marina avec quelques restaus, derrière la marina une rue avec des boutiques comme je les aime: que des pièces ethniques, customisées, du macramé, une ambiance hippie/indie, des fauteuils Emmanuelle, les prix sont pas donnés mais ils ont de tellement belles pièces que vous imaginez, j'ai craqué. On a dej sous ses conseils au restau le "Raou", accueil très appréciable, nourriture fraiche et locale. Pas déçue mais je n'arrivais plus à boutonner mon short après ça. 

>> Les chutes de Carbet : à 1h30 en partant de Sainte-Anne direction Basse-Terre, on commence à se perdre en voiture dans les montagnes forestières, tout est à l'état (presque) complètement sauvage. On peut normalement accéder à trois points de chute mais malheureusement suite au Cyclone Maria, deux des chutes sont interdites d'accès. La balade compte environ 20 min en pleine nature, les accès sont aménagés et sécurisés, ça vaut vraiment le coup et vous en met plein les yeux. Un peu plus loin avant l'entrée du parcours, en redescendant, vous avez également un petit accès bien plus sportif qui mène à un lagon hyper discret, c'est tellement jolie. Prévoir de bonnes chaussures car ça glisse et le chemin n'est pas franchement le plus pratique, c'est très boueux. Prévoir un petit truc à manger et à boire car rien sur place à part des petites friandises style mars, bounty... Vous avez par contre un petit restaurant ouvert en redescendant vers le village où on mange pas trop mal mais franchement pas dingue. Le menu est pas cher (20euros pour le plus cher avec les gambas) entrée plat dessert donc un peu normal. Mais le personnel est top. 

Les îles Saintes 

Direction la Baie des Saintes (considérée comme la 10ème plus belle Archipel du monde selon l'UNESCO) depuis l'embarcadère de Saint-François, parce que mon amie m'avait conseillé celle-ci et qu'en demandant à un collègue originaire de Guadeloupe s'il était mieux de faire Les Saintes ou Marie-Galante, il m'a également conseillé Les Saintes. C'est parti pour 2h de bateau. Clairement, à éviter si tu as le mal de mer, avec 2,80 de vagues ce jour là, fallait être bien accroché. 

MAIIIIIIS, aucun regret car on a eu l'énorme chance de croiser le chemin d'une baleine, c'est vraiment impressionnant d'autant plus que c'était plus la saison (de début février à fin avril). L'équipage était au top, on a payé 39€ l'aller retour (tu embarques à 7h et le retour s'effectue à 15h15), ce qui te laisse pas mal de temps sur l'île. 

Sur place, tu peux louer des voitures électriques  à partir de 60€ mais je ne vous le conseille pas comme l'île est petite ça sert un peu à rien. Perso, on a préféré louer les vélos électriques entre 15 et 20€ la journée et c'est très bien et largement suffisant. Vous avez également possibilité de louer des scooters pour 25€ mais l'île est tellement jolie qu'autant ne pas la polluer avec le diesel. 

 

>> La plage de Plombière : à environ 10min en vélo du débarcadère, une plage complètement sauvage où vous pouvez pique-niquer en compagnie de coques, poules et leurs petits. Sur la route vous croiserez le chemin de petites chèvres c'est trop cute. Vous passez également devant un terrain de foot où les chèvres s'occupent de tondre la pelouse en toute tranquillité. 

>> La plage de Marigot : Plus un petit port de pêcheur qu'une plage, personnellement j'irai pas m'y baigner tellement y a d'algues. Mais vraiment vraiment ultra mignon et super calme. 

>> Le Fond Curé ou la Plage de la Colline : a été ma préférée!! Nichée derrière les habitations, on y repère à peine l'accès, une maison a même son ponton pour y plonger directement. Très fréquentée par les Saintois, classée 4ème plus belle baie du monde, son eau est à couper le souffle. Pas mal pour le snorkelling, vous pouvez y admirer quelques petits poissons autour des rochers. Attention toutefois où vous mettez les pieds, que ce soit sur cette plage ou à Sainte-Anne, les rochers sont pleins d'oursins. Le long de la plage, quelques restaurants et bar où vous aurez le bonheur de déjeuner les pieds dans l'eau. Un peu plus loin sur la plage, quelques bateaux sont amarrés et des pélicans s'y reposent tranquillement. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now