Voilà voilà, on y arrive enfin (si je puis dire vu la vitesse à laquelle est passée l'année). Cette année 2018 est sur le point de se terminer, et le bilan est plutôt, étrange. 

Oui étrange, car tellement de choses ont changé en un an que je ne réalise pas bien encore à quel point ma vie a pris un tournant. 

Il y a deux ans encore je ne voulais pas entendre parler d'un CDI, d'un appart, ou de quoi que ce soit d'autre qui aurait pu me mettre un fil à la patte comme on dit, j'avais qu'une envie c'était de bouger tout le temps, mais de ne m'attacher à rien. 

Je ne sais pas si c'était un besoin de fuir, une espèce de forme d'instabilité, car encore aujourd'hui quand je repense à tous les moments que j'ai eu la chance d'avoir durant ces années j'en ai un pincement au coeur encore et j'en suis très nostalgique. 

Et pourtant... Si j'avais su début 2018 que je finirais l'année avec un CDI, un appartement sur Paris et tout le reste... j'y aurai franchement pas cru. Mais voilà, l'occasion s'est présentée et j'ai saisi l'opportunité sans trop y réfléchir.

Prendre mon appart était surtout pour moi le moyen de m'émanciper, et de commencer à penser réellement à moi, à ma vie, et à ce que je veux vraiment en faire. Car au bout d'un certain temps, quand tu te mets à apprécier ta solitude et à réfléchir à ta vie, et que tu te rends compte que rien n'avance réellement, ben, tu te mets un coup de pied au cul, tu te dis qu'il faut que tu te donne les moyens d'obtenir ce que tu souhaite vraiment.

C'est pas tous les jours faciles, car on n'a pas tous la chance de faire le métier de nos rêves. Mais on s'accroche, on se dit qu'on n'a de toute façon rien sans rien. 

J'ai du totalement apprendre un nouveau métier, apprendre à vivre seule aussi, tout ça en l'espace de quelques mois et alors que ça ne faisait pas du tout parti de mes projets. J'ai laissé l'inattendu me surprendre. Et voilà où j'en suis. Parfois je ne me reconnais plus, je ne sors plus autant, j'apprécie les soirées calmes entre amis, être seule devant ma télé. Ce que je n'aurai pas supporté avant. Je ne pense plus à aller en boite tous les week-ends, je ne m'en veux plus de ne pas vouloir sortir un vendredi, ou un soir d'anniversaire. J'apprends petit à petit à dire non.

Et croyez moi, ça change la vie. 

Cette année aura été donc très fatiguante nerveusement mais pleine de surprises. Certains ont quitté ma vie (et je n'y retiendrais plus jamais qui que ce soit d'ailleurs), d'autres y sont entrés pour mon plus grand bonheur. J'ai découvert deux nouveaux pays et revu une partie de ma famille que je n'avais pas vu depuis bien trop longtemps. J'ai appris à pardonner, appris à lâcher prise (même si c'est encore difficile parfois), appris à laisser tomber, à ne pas retenir ce qui n'est plus, mais à être heureuse quoi qu'il en soit; 

Je me dis les jours où je me questionne sur mes choix, les jours où je me demande si j'ai réellement bien fait, si je me retrouve dans cette nouvelle vie, que c'est une phase transitoire, que c'est ce qu'il te faut pour que tu puisse arriver à tes objectifs, et que ça ne peut être qu'un entraînement pour la suite. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que ça me motive encore plus à réaliser mes rêves. Et si l'année 2019 est aussi surprenante que l'année 2018, tout est possible, tout peut arriver. 

Un conseil, croyez en vous, croyez en vos décisions, croyez en vos ambitions (elles ne sont jamais trop grandes), car personne ne le fera à votre place. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now